Comprendre la peinture minérale, les avantages des peintures Beeck !

Publié le 20/05/21 dans peinture minerale

Peinture minérale et peinture organique, quelles différences ?

Les vraies peintures minérales à base de chaux ou de silicate de potassium sont différentes des peintures organiques.
Commençons par expliquer d’où viennent les peintures organiques et pourquoi ces dernières ont été créées.

Les peintures organiques aujourd’hui sont largement répandues et disponibles dans de nombreuses enseignes professionnelles et grand public.
À leur naissance (productions industrielles à grandes échelles) dans les années 60/70, les peintures organiques répondaient à des critères de mise en œuvre simple en épargnant les peintres de préparer et de mélanger plusieurs composants avant leurs mises en œuvre.

Les demandes de mises en peintures de tous les locaux (institutionnel et habitations) sont devenues la norme vers la fin des années 60 : l’explosion des volumes réclamées par le marché du second œuvre amène les fabricants à produire des produits « prêt à l’emploi ».

Conception des peintures organiques, un savant travail chimique.

Les peintures organiques sont conçues sur des chaînes de production avec un volume important de matières premières pétrochimique.
Lorsqu’on parle de peinture organique, il faut porter son attention sur les liants organiques.
En allant plus loin, nous pouvons faire un focus sur les peintures acryliques. Ces dernières sont issues des avancées technologiques et des recherches liées aux intérêts des pétrochimistes internationaux.
Donc, chimiquement, les ingénieurs ont travaillé pour rendre ces peintures issues et donc dépendantes des résines pétrolifères, sans tenir compte de leurs impacts environnementaux concernant leurs productions et leurs durées de vie après l’application.

Les recherches et développement se sont fortement polarisés sur l’adaptation des peintures organiques sur « tous types de supports », et leur praticité pour l’applicateur.

C’est ce type de peinture conventionnelle que vous trouvez (trop souvent exclusivement) généralement dans le commerce classique.

Pour faire simple, vous pouvez retenir leurs compositions génériques :

  • Les résines et liants qui permettent le collage sur les fonds, le séchage et la solidification du film de peinture d’une nature étrangère aux supports.
  • Les solvants ou diluants, « véhicule constituant » permettant d’obtenir un liquide facile à appliquer
  • Les pigments synthétiques compatibles avec ce liquide et qui donnent la teinte.
  • Les différents additifs qui augmentent ou pas la qualité du mélange…
  • Les charges : poudre de marbre, silices, talc, Kaolin etc.… qui apportent des propriétés de viscosité, de stabilisations et d’épaisseur.

Et les peintures minérales ?

Nous parlerons dans ce sujet des peintures aux silicates (les peintures et badigeons de chaux sont des cousins germains, mais avec un liant minéral diffèrent)
À l’opposé des organiques, une peinture minérale est donc constituée de différents composants minéraux :

  • Les liants minéraux naturels (silicate de potassium, sol de silice, silicate de lithium…).
  • Les pigments minéraux parfaitement stables aux UV.
  • Les charges minérales (marbre, quartz, craie, silice…).

Ce qui en fait une peinture de composition différente ayant des qualités intrinsèques incomparables aux peintures standards : acryliques, alkydes, glycéro, vinyliques, copolymères etc…Pour vérifier facilement la différence : les peintures organiques foncent lors du séchage, à l’inverse, les peintures minérales s’éclaircissent.

Quelques points prépondérants et avantages des peintures minérales :

  •  Composition naturelle de l’ensemble des composants.
  • Liaison avec le support : silicification, cristallisation (pas d’écaillage dans le temps).
  • Microporosité totale sans modification du support lui-même.
  • Incombustible (classement A2 ou M0).
  • Anti-moisissure naturel sans biocides nécessaire.
  • Stable aux UV (garantie 25 ans chez Beeck).
  • Cycle de vie vertueux (renouvelable).
  • Aspect mat profond.

Par ailleurs, la peinture minérale est durable sur les supports. Son pouvoir de durabilité est entre 2 et 4 fois supérieur aux peintures acryliques.

Autre point non négligeable, son pouvoir protecteur.
Lorsque vous choisissez de rénover une façade avec une peinture minérale (nous recommandons ce type de peinture auprès des architectes intervenant pour la rénovation de bâtiments historique), vous protégez votre bâtiment sur 20/25 ans tout en embellissant grandement votre bâtisse. Le cycle des réfections des ravalements est plus espacé et donc moins couteux.

Conception d’une peinture minérale

La conception d’une peinture minérale n’est pas réalisée à base d’hydrocarbures et de produits chimiques. C’est un mélange de matières naturelles comme le silicate de potassium liquide, des charges minérales, et des pigments minéraux.

  • La fabrication des peintures Beeck est réalisée en Allemagne depuis 1894
  • Nous pouvons réaliser en France les mises en teintes sur mesure.
  • Nous travaillons sur une sélection exclusive de pigments minéraux pour rendre notre peinture minérale extrêmement résistante aux UV.

Nous retrouvons là encore le choix d’une peinture de grande qualité qui permet de protéger efficacement la façade de votre bâtiment.

Les peintures minérales BEECK : Des liants minéraux, des charges de hautes qualités, et des pigments minéraux ; sans compromis d’économie sur les matières premières, en suivant les recettes historiques !

Nos peintures minérales BEECK sont fortement chargées en liant de silicate de potassium, avec une quantité de pigments minéraux rares et de haute qualité.
Ces recettes nous différencient également d’autres fabricants de peintures silicates : c’est le processus qui est labellisé et protégé : BEECK ASF®= silicification active dans le support

Les liants dans les peintures minérales BEECK.

Les liants utilisés sont des silicates : de potassium, de lithium et sol/silicate. La liaison entre les différents liants minéraux et les supports sera naturelle et donc bien plus durable dans le temps. Pas de dégradation des pigments stables aux UV !

C’est le liant minéral silicate qui permet une liaison en profondeur dans le support : Ce processus chimique naturel est la cristallisation ou silicification ; à l’inverse du collage physique filmogène des peintures organiques sur les substrats.

C’est donc une réaction chimique avec le support (cristallisation) et la transformation physique du liant liquide silicate qui se met en place, afin que le couple substrat/peinture, ne fasse qu’un.
C’est la principale raison de la forte durabilité sans écaillage de nos peintures minérales.

Par ailleurs, l’absence d’effet électrostatique naturel de la peinture minérale va garantir une propreté extrême de vos façades (ce qui peut être l’inverse avec les peintures organiques élastomériques).

Contact rapide

    En nous envoyant votre email et toute autre information personnelle, vous acceptez que les informations soient utilisées en accord avec notre politique de protection des données prévues aux mentions légales de notre site Internet. Ces données ne seront pas stockées pour un autre usage que pour vous contacter. Elles ne seront ni vendues ni échangées.